FAQ
BAIN DE QUESTIONS : FLOT DE RÉPONSES

Vous trouverez ci-dessous les questions les plus fréquemment posées.

Questions populaires

Pompe

Robot

Eclairage

Filtre

Entretien

Construction & Rénovation

Sécurité

Quelles sont les signes indiquant que ma piscine a besoin d'être rénovée ?

  1. Fuites d’eau : Si vous remarquez une baisse constante du niveau d’eau sans raison apparente, il peut y avoir des fuites dans la structure de la piscine.
  2. Fissures : Les fissures dans le revêtement ou le béton peuvent indiquer des problèmes structurels nécessitant une réparation.
  3. Décoloration du revêtement : Une décoloration ou des tâches sur le revêtement de la piscine peuvent être le signe d’une usure importante ou de problèmes de qualité de l’eau.
  4. Perte de fonctionnalité : Si les équipements comme les pompes, les filtres ou les systèmes de chauffage ne fonctionnent plus correctement, une rénovation peut être nécessaire pour restaurer leur efficacité.
  5. Esthétique dégradée : Une piscine vieillissante peut perdre de son attrait visuel. Une rénovation peut permettre de moderniser l’apparence de votre piscine et de lui donner un aspect neuf et attrayant.
  6. Changement de couleur de l’eau : Si l’eau de votre piscine devient trouble, verdâtre ou prend une teinte inhabituelle, cela peut indiquer des problèmes de filtration ou de désinfection.

Quelles sont les options de chauffage possibles pour ma piscine ?

Pour chauffer votre piscine, vous avez plusieurs options. La pompe à chaleur Inverter est une solution efficace proposée par votre pisciniste Piscine Ambiances. Elle utilise l’énergie de l’air pour chauffer l’eau de votre bassin de manière économique.

Une autre option est l’installation d’un volet en lames polycarbonate. Ce volet permet non seulement de sécuriser votre piscine, mais aussi de capter la chaleur du soleil, augmentant ainsi la température de l’eau de manière naturelle. Le petit plus, c’est que ces lames sont compatibles avec notre système SmartCover.

Avec ces solutions, vous pouvez profiter d’une piscine confortable et agréable tout au long de l’année.

Peut-on se baigner dans une piscine trouble ?

Techniquement, il est possible de se baigner dans une piscine trouble, mais cela n’est pas recommandé.

L’eau trouble peut être le résultat d’un déséquilibre chimique, d’une filtration insuffisante ou de la présence d’impuretés. Se baigner dans une telle eau peut causer des irritations cutanées, des infections et même des problèmes de santé.

Il est donc essentiel de maintenir une piscine propre et sécurisée en effectuant des contrôles réguliers de la qualité de l’eau, en ajustant les produits chimiques si nécessaire et en veillant à ce que le système de filtration fonctionne correctement.

Pour cela, Piscine Ambiances réalise des analyses d’eau poussées en magasin afin de prendre soin de votre eau en vous conseillant sur les traitements à apporter pour votre bassin.

Comment vider sa piscine ?

Vider sa piscine est une opération qui peut être nécessaire pour diverses raisons, telles qu’un projet de rénovation qui nécessite un vidage complet ou bien en cas de sur-stabilisation. En aucun cas, il ne sera nécessaire de vider votre bassin pour un hivernage.

Voici quelques étapes simples pour vider votre piscine :

  1. Arrêtez la filtration : Avant de commencer à vider votre piscine, assurez-vous d’arrêter la filtration pour éviter d’endommager la pompe.
  2. Choisissez la méthode de vidange : Vous pouvez vider votre piscine en utilisant une pompe de vidange ou en connectant un tuyau d’arrosage à l’évacuation d’eau.
  3. Contrôlez le niveau d’eau : Surveillez le niveau d’eau pendant le processus de vidange pour éviter tout débordement.
  4. Prenez en compte les réglementations locales : Assurez-vous de respecter les réglementations locales en matière d’évacuation des eaux usées.
  5. Évacuez l’eau de manière appropriée : L’eau de votre piscine peut contenir des produits chimiques ou des débris, il est donc important de l’évacuer de manière responsable, en évitant les égouts pluviaux ou les zones sensibles à l’environnement.

En suivant ces étapes simples, vous pourrez vider votre piscine en toute sécurité et efficacement. Si vous avez des doutes ou des questions supplémentaires, n’hésitez pas nous contacter pour que nous vous accompagnons dans cette tâche.

Peut-on mettre du chlore choc dans une piscine au sel ?

Oui, il est possible de mettre du chlore choc dans une piscine au sel. Cependant, il est important de procéder avec prudence et de suivre les recommandations du fabricant du système de traitement au sel. Le chlore choc peut être utilisé de manière ponctuelle pour traiter des problèmes spécifiques tels que les algues ou les contaminations bactériennes. L’utilisation fréquente de chlore choc peut perturber l’équilibre chimique de la piscine et affecter le bon fonctionnement du système de traitement au sel. Il est donc conseillé de limiter son utilisation et de surveiller attentivement les niveaux de chlore et de sel dans la piscine.

Quelles sont les différences entre un liner, un PVC armé et un 3D Touch ?

Le liner, le 3D Touch et le PVC armé sont trois revêtements couramment utilisés pour les piscines, mais ils présentent des différences importantes :

 

  1. Matériau : Le liner est généralement fabriqué à partir de PVC souple, tandis que le PVC armé est composé de plusieurs couches de PVC renforcé par une grille en polyester.
  2. Épaisseur : Le PVC armé est généralement plus épais et plus résistant que le liner. Celui-ci est de 150/100ème alors que le liner est de 75/100ème. Il offre une meilleure durabilité et une plus grande résistance à l’abrasion, aux perforations et aux produits chimiques.
  3. Installation : Le liner est généralement plus facile et moins coûteux à installer que le PVC armé, car il est plus souple et peut être ajusté pour s’adapter à différentes formes de piscines. Aussi, notre liner est fabriqué directement chez le fabricant sur-mesure, sur plan et arrive aux dimensions et formes de la piscine et des escaliers. Les étancheurs viennent déplier le liner et l’accroche sur tout le pourtour du bassin avant de le remplir. Le PVC armé nécessite des soudures sur-mesure en raison de sa rigidité.
  4. Esthétique : Le liner est disponible dans une gamme de couleurs et de motifs, ce qui permet de personnaliser l’apparence de la piscine. Le PVC armé possède également de nombreux coloris et offre un aspect plus uniforme et lisse. Quant au 3D Touch, il rajoute un effet naturel, texturé et dispose d’un rendu plus moderne.
  5. Durabilité : En général, le PVC armé est plus durable et a une durée de vie plus longue que le liner. On parle d’une durée de vie de 10 ans pour le liner et de 20 ans pour le PVC armé. Il est moins susceptible de se déchirer, de se décolorer ou de se déformer avec le temps.

Pourquoi privilégier un filtre à cartouches plutôt qu’un filtre à sable ou à diatomée ?

Opter pour un filtre à cartouche plutôt qu’un filtre à sable ou à diatomée présente divers avantages. D’abord, en matière d’efficacité de filtration, les filtres à cartouche se distinguent par leur capacité à éliminer les particules fines, assurant ainsi une meilleure qualité d’eau. En termes d’entretien, ces filtres se révèlent plus pratiques, nécessitant moins de manipulation et de rinçage. Ils ne nécessitent qu’un seul nettoyage en fin de saison permettant ainsi des économies d’eau significatives, contrairement aux filtres à sable. Enfin, l’utilisation de filtres à cartouches limite le gaspillage puisqu’ils se remplacent environs tous les 5 ans évitant ainsi le remplacement fréquent des produits complémentaires. En somme, le choix d’un filtre à cartouche s’avère une solution judicieuse pour une piscine plus propre, facile à entretenir et respectueuse de l’environnement.

Qu'est ce qu'une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur pour piscine est un système de chauffage qui utilise l’énergie de l’air pour chauffer l’eau de votre piscine. En tant que pisciniste expérimenté, nous recommandons cette solution pour maintenir une température confortable dans votre bassin toute l’année pour un coût maîtrisé. Grâce à notre expertise, nous vous proposons des pompes à chaleur de haute qualité qui garantissent un chauffage efficace et économique, vous permettant de profiter de votre piscine plus longtemps.

Quelle est la pompe à chaleur la plus économique ?

La pompe à chaleur la plus économique est celle qui offre un rendement optimal tout en consommant moins d’énergie. En tant que pisciniste expérimenté, nous recommandons souvent les modèles Inverter qui s’adaptent intelligemment aux besoins de chauffage de votre piscine, ce qui permet des économies significatives sur votre facture d’électricité.

Opter pour une pompe à chaleur Inverter, c’est choisir une solution durable et rentable pour chauffer votre piscine tout en préservant votre budget énergie.

Une pompe à chaleur augmente-t-elle la période de baignade ?

Oui, une pompe à chaleur pour piscine peut prolonger la saison de baignade. En captant la chaleur de l’air ambiant, elle permet de maintenir une température confortable de l’eau, même par temps frais. Cela étend la période d’utilisation de la piscine, offrant ainsi un meilleur retour sur investissement. Avec une pompe à chaleur, profitez de votre piscine plus longtemps tout en économisant sur les coûts de chauffage traditionnels.

Qu'est ce qu'une pompe de filtration ?

La pompe de filtration est un équipement essentiel pour maintenir la propreté de votre piscine. En tant que spécialiste de la piscine, nous recommandons l’utilisation d’une pompe de filtration efficace pour assurer une circulation optimale de l’eau et éliminer les impuretés. Grâce à notre expertise, nous vous proposons des pompes de filtration performantes en adéquation avec les dimensions de votre bassin qui garantiront une eau cristalline et une piscine toujours prête à être utilisée.

Comment amorcer une pompe de filtration ?

Amorcer une pompe de filtration de piscine est essentiel pour son bon fonctionnement. Voici les étapes clés :

  1. Préparation du panier préfiltre : Nettoyez-le et assurez-vous qu’il est bien positionné.
  2. Fermeture des vannes : Veillez à ce que toutes les vannes d’aspiration et d’évacuation soient fermées.
  3. Remplissage du panier : Remplissez-le d’eau pour assurer une aspiration initiale.
  4. Ouverture de la vanne d’aspiration : Ouvrez-la pour permettre à l’eau d’entrer dans le système.
  5. Démarrage de la pompe : Mettez-la en marche et laissez-la tourner jusqu’à ce qu’elle aspire de l’eau.
  6. Vérification du débit : Une fois l’amorçage réussi, vérifiez le débit d’eau pour vous assurer que tout fonctionne correctement.

Si l’amorçage n’est pas réussi après plusieurs tentatives, vérifiez les joints, les connexions et les conduites pour détecter toute fuite d’air et assurez-vous que le niveau d’eau de la piscine est suffisant.

Une pompe peut-elle chauffer tout type de piscine ?

Oui, une pompe à chaleur peut être adaptée à différents types de piscines, qu’elles soient creusées ou hors sol, en béton, en coque ou en kit. Toutefois, il est essentiel de choisir un modèle de pompe à chaleur correspondant aux dimensions de votre piscine ainsi qu’à vos besoins en chauffage. En tant que spécialiste de la piscine, nous pouvons vous conseiller sur le choix de la pompe à chaleur la mieux adaptée à votre installation pour garantir un chauffage efficace et économique.

Est-ce que je peux laisser mon robot dans l'eau en permanence ?

Non, il est généralement déconseillé de laisser un robot nettoyeur de piscine en permanence dans l’eau. Bien qu’ils soient conçus pour fonctionner dans l’eau, une exposition prolongée peut entraîner une usure prématurée des composants et réduire la durée de vie du robot. Il est recommandé de retirer le robot de l’eau après chaque utilisation, de le nettoyer et de le ranger dans un endroit sec et à l’abri du soleil. Cela lui garantira une meilleure performance et une durée de vie plus longue.

Quel robot autonome électrique choisir pour ma piscine ?

Le choix d’un robot nettoyeur pour votre piscine va dépendre de plusieurs facteurs :

1. La taille de votre piscine

Privilégiez un robot adapté au dimensionnement de votre bassin. Ils sont conçus pour différents volumes, alors assurez-vous de choisir celui qui correspondra au mieux à la taille de votre bassin. Certains modèles peuvent aller jusqu’à 15 m pour les grandes piscines ou à moins de 10m. Piscine Ambiances vous propose des marques telles que Maytronics et Zodiak que nous vendons et qui sont leaders du marché des robots nettoyeurs. 

2. Le type de nettoyage

En fonction de vos besoins, un robot peut, à la fois, nettoyer le fond, les parois et la ligne d’eau. Certains robots comme ne nettoient, par exemple, que le fond et les parois du bassin. Assurez-vous qu’il soit capable d’effectuer les tâches spécifiques dont vous avez réellement besoin. Certains modèles offrent des brosses rotatives pour un nettoyage en profondeur, tandis que d’autres utilisent des jets d’eau pour déloger la saleté et les débris.

3. La durée du cycle

Certains robots offrent des cycles plus longs pour un nettoyage en profondeur, tandis que d’autres sont plus rapides pour un entretien régulier. En règle générale, les robots autonomes électriques prennent en charge un cycle de nettoyage d’une durée de 2h00 à 2h30. 

4. Longueur du câble

Vérifiez que le câble du robot nettoyeur soit suffisamment long pour couvrir toute la surface de votre piscine. Assurez-vous également qu’il dispose d’un système anti-entortillement pour éviter les emmêlements et les nœuds pendant le nettoyage. Pour cela, vous pouvez opter pour le système Swivel que nous proposons sur certains robots de notre gamme.

5. Poids du robot

Choisissez un robot nettoyeur dont le poids est adapté à vos capacités en matière de manipulation. Un modèle trop lourd peut être difficile à soulever notamment pour la sortie de l’eau et à déplacer, tandis qu’un modèle trop léger peut être moins stable et moins efficace dans l’eau.

6. Prix du robot

Déterminez votre budget et recherchez un robot nettoyeur qui offre le meilleur rapport qualité-prix en fonction de vos critères de sélection. Assurez-vous de prendre en compte non seulement le prix d’achat initial, mais aussi les coûts éventuels de maintenance et de remplacement des pièces. Pensez à acheter votre robot chez un pisciniste agréé par les marques, Piscine Ambiances dispose de cet agrément et d’une équipe pour réparer vos équipements.

Comment nettoyer correctement mon robot ?

Pour nettoyer correctement votre robot nettoyeur de piscine, commencez par retirer tous les débris et les saletés de la coque extérieure à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Ensuite, ouvrez le boîtier et retirez le filtre. Nettoyez le filtre à l’eau claire et vérifiez s’il y a des obstructions ou des débris. Utilisez une brosse douce pour enlever les résidus tenaces. Enfin, rincez abondamment toutes les parties du robot à l’eau propre avant de le remonter. Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant pour un nettoyage sûr et efficace.

Pourquoi mon robot ne monte pas aux parois de ma piscine ?

Si votre robot nettoyeur de piscine ne monte pas aux parois, cela peut être dû à plusieurs raisons.

Assurez-vous d’abord que les filtres ne soient pas obstrués et que les brosses ne sont pas usées. Vérifiez également que les roues et les moteurs fonctionnent correctement. Parfois, un déséquilibre de la pression d’eau ou un manque d’adhérence des ventouses peut empêcher le robot de monter. Assurez-vous que la pompe fonctionne correctement et que la surface des parois est propre pour une meilleure adhérence. 

Il est aussi possible que le problème vienne de la piscine. Effectivement, s’il y a la présence d’algues sur les parois de votre piscine, alors votre robot pourrait rencontrer des difficultés à nettoyer correctement votre bassin. Pour pallier cela, privilégiez l’utilisation de chlore choc et munissez vous d’un balai afin de nettoyer au mieux les parois de votre piscine

Mon robot peut-il nettoyer tous types de revêtements de piscine ?

Cela dépend de différents facteurs.

Votre robot nettoyeur de piscine peut généralement être utilisé sur différents types de revêtements de piscine, tels que le liner, le carrelage, le béton, ou la coque polyester. Cependant, il est important de vérifier les recommandations du fabricant pour vous assurer que votre robot est adapté au revêtement de votre piscine. Certains robots sont spécialement conçus pour certains types de revêtements et peuvent ne pas être compatibles avec d’autres. Assurez-vous de choisir un robot qui convient à votre type de revêtement pour obtenir les meilleurs résultats de nettoyage et éviter d’endommager votre piscine.

Comment régler et programmer efficacement mon robot ?

Pour régler et programmer efficacement votre robot de piscine, suivez ces 5 étapes simples :

1. Réglage du cycle de nettoyage : Consultez le manuel d’utilisation de votre robot pour connaître les options de réglage disponibles. Vous pourrez généralement choisir entre différents cycles de nettoyage en fonction de la durée et de l’intensité du nettoyage souhaité.

2. Programmation de l’heure de démarrage : La plupart des robots de piscine sont équipés d’une fonction de programmation qui vous permet de définir l’heure à laquelle vous souhaitez que le nettoyage commence. Programmez l’heure de démarrage en fonction de vos préférences et de vos habitudes d’utilisation de la piscine.

3. Réglage de la durée de nettoyage : En fonction de la taille de votre piscine et du niveau de saleté, vous devrez peut-être ajuster la durée du cycle de nettoyage. Certains robots offrent la possibilité de régler manuellement la durée du nettoyage, tandis que d’autres ajustent automatiquement la durée en fonction des conditions de nettoyage détectées.

4. Configuration des zones de nettoyage : Certains robots de piscine sont équipés de capteurs qui leur permettent de détecter automatiquement les zones sales de la piscine et de concentrer leur nettoyage sur ces zones. Si votre robot propose cette fonctionnalité, assurez-vous de la configurer correctement pour optimiser l’efficacité du nettoyage.

5. Entretien régulier : Pour garantir le bon fonctionnement de votre robot de piscine, n’oubliez pas de le nettoyer régulièrement après chaque utilisation. Videz le filtre, retirez les débris et rincez-le à l’eau claire. Vérifiez également les brosses et les roues pour vous assurer qu’elles sont propres et en bon état de fonctionnement.

Comment installer ou remplacer un éclairage de piscine ?

Installer ou remplacer un éclairage de piscine est une opération relativement simple pour laquelle vous pouvez suivre quelques étapes clés.

Tout d’abord, éteignez l’alimentation électrique de la piscine pour des raisons de sécurité. Il faudra, bien sûr, abaisser le niveau d’eau de votre piscine si le câble du bloc optique n’est pas assez long pour qu’il soit hors de l’eau. 
Ensuite, retirez le luminaire existant en dévissant les vis de fixation. Assurez-vous de vérifier l’étanchéité du nouveau luminaire et remplacez le joint d’étanchéité si nécessaire.
Connectez les fils électriques du nouveau luminaire en respectant les codes couleur et scellez les connexions avec des écrous de connexion étanches.
Enfin, testez le fonctionnement de l’éclairage avant de refermer le luminaire et de rétablir l’alimentation électrique.

Je ne compte pas me baigner la nuit, est-ce tout de même utile de prévoir un éclairage ?

Oui, même si vous n’avez pas l’intention de vous baigner la nuit, l’éclairage de votre piscine peut offrir plusieurs avantages. Tout d’abord, il contribue à la sécurité en éclairant les abords de la piscine et en rendant les obstacles plus visibles. De plus, un éclairage bien conçu peut ajouter une touche esthétique à votre espace extérieur, créant une ambiance agréable pour les soirées en plein air. Enfin, l’éclairage peut également faciliter l’entretien de la piscine en vous permettant d’inspecter visuellement l’eau et les équipements. Donc, même si vous ne prévoyez pas de nager la nuit, l’éclairage de votre piscine reste une option utile à considérer.

Comment économiser de l'énergie avec l'éclairage de ma piscine ?

Vous pouvez opter pour des ampoules LED, qui consomment moins d’électricité tout en offrant une luminosité équivalente, voire supérieure, aux ampoules traditionnelles. De plus, vous pouvez installer des minuteries ou des capteurs de lumière pour limiter la durée d’éclairage et l’adapter aux heures d’utilisation réelles de votre piscine. Enfin, pensez à nettoyer régulièrement les abat-jours et les lentilles des luminaires pour maximiser l’efficacité lumineuse.

Vous pouvez également vous laisser séduire par le Nightled, notre système breveté Piscine Ambiances ! Grâce à son bandeau lumineux, il met en valeur votre bassin et ce, même le volet fermé. Il existe plusieurs intensités d’éclairage en fonction de vos besoins ainsi que différentes teintes allant d’un éclairage blanc naturel au blanc chaud.

Quelles différences entre un filtre à sable, un filtre à cartouches et un filtre à diatomées ?

 

Filtre à sableFiltre à cartouchesFiltre à diatomée
CaractéristiquesL’eau est nettoyée en passant dans du sable où les particules se retrouvent piégéesL’eau est nettoyée en passant dans des cartouches en papier ou en polyesterL’eau est nettoyée en passant dans de la poudre de diatommée 
Avantages– Bonne durabilité
– Coût initial abordable
– Facile à nettoyer
– Convient aux piscines de grande taille
– Facile à nettoyer
– Bonne efficacité de filtration
– Faible consommation d’eau lors du nettoyage
– Pas besoin de contre-lavage

– Filtre les plus fines particules
– Excellente efficacité de filtration
– Efficace pour éliminer les algues et les bactéries

 

Inconvénients– Nécessite un contre-lavage régulier (tous les 15 jours)
– Moins efficaces pour les particules fines
– Consommation d’eau plus élevée lors du nettoyage
– Coût des cartouches de remplacement
– Moins durable
– Coût initial élevé
– Entretien plus complexe
– Polluant (respect de la règlementation pour l’évacuation des eaux de rinçage)
Finesse de filtration20 à 40 microns5 à 15 microns2 à 5 microns

 

Pendant combien de temps dois-je laisser filtrer ma piscine ?

Au miniumu 8 heures !

Pour assurer une qualité optimale de l’eau de votre piscine, il est essentiel de filtrer celle-ci pendant des durées adaptées, en fonction de la température de l’eau. Voici quelques conseils pratiques pour déterminer le temps de filtration nécessaire selon les conditions climatiques :

Température de l’eau inférieure à 15°C : Un temps de filtration de 2 heures par jour est recommandé, aux heures les plus froides (généralement entre 5h et 7h).
Température de l’eau entre 16°C et 24°C : Une durée de filtration de 8 heures par jour est appropriée pour maintenir une eau propre et saine.
Température de l’eau à 24°C : Il est conseillé de filtrer l’eau pendant 12 heures par jour pour assurer une filtration efficace.
Température de l’eau à 25°C : Une durée de filtration de 12,5 heures par jour est recommandée pour maintenir une qualité d’eau optimale.
Température de l’eau à 28°C : Pour les températures plus élevées, il est préférable de filtrer l’eau pendant 14 heures par jour afin de prévenir toute prolifération d’algues ou de micro-organismes indésirables.

Pour déterminer plus précisément le temps de filtration nécessaire, il est recommandé de diviser la température de l’eau par 2. Par exemple, si la température de l’eau est de 24°C, une durée de filtration de 12 heures par jour est préconisée.

Il est également important de tenir compte de la fréquentation de la piscine et du nombre de baigneurs, car cela peut influencer la qualité de l’eau et nécessiter une filtration plus fréquente.

Enfin, il est recommandé de programmer la filtration pendant la journée, lorsque la lumière du jour favorise la photosynthèse et peut donc favoriser le développement d’algues. La filtration en journée permet de mieux distribuer les produits de traitement et de prévenir les problèmes liés à une eau stagnante.

Quand changer le sable du filtre de ma piscine ?

Tous les 5 à 7 ans 

Le sable du filtre de votre piscine doit être changé environ tous les 5 à 7 ans, mais cela peut varier en fonction de l’utilisation de votre piscine. Si votre piscine est très fréquentée ou si elle est souvent sujette à des conditions difficiles, comme la présence de débris ou une eau très chargée en impuretés, vous devrez peut-être changer le sable plus fréquemment. Pour obtenir des conseils personnalisés sur l’entretien de votre filtre à sable, contactez-nous.

Assurez-vous également de surveiller régulièrement la qualité de l’eau et de nettoyer le filtre pour garantir une filtration optimale et prolonger la durée de vie de votre équipement.

Comment nettoyer les filtres à cartouches de ma piscine ?

Pour nettoyer les filtres à cartouches de votre piscine, commencez par éteindre la pompe et retirez la cartouche du filtre. Ensuite, utilisez un jet d’eau pour enlever les débris et les particules accumulés sur la cartouche. Vous pouvez également utiliser un nettoyant spécifique comme du bicarbonate par exemple. Laissez ensuite la cartouche sécher complètement avant de la réinstaller dans le filtre. Pour un entretien optimal de votre système de filtration, pensez à nettoyer régulièrement les cartouches et à les remplacer selon les besoins.

Consulter notre tutoriel sur le nettoyage des filtres à cartouches 

Si vous avez des questions ou besoin d’assistance, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des conseils adaptés à votre équipement.

Comment choisir la taille et la capacité de mon filtre en fonction de ma piscine ?

En tant que pisciniste, nous savons que le choix du filtre est crucial afin d’assurer une filtration efficace et optimale. Qu’il s’agisse d’un filtre à sable ou filtre à cartouches, que nous vous conseillons pour des raisons de simplicité d’entretien et pour un meilleur respect de l’environnement, les critères restent identiques. 

Pour se faire, basez-vous sur ces facteurs :

1. Calcul du débit : Calculez le débit nécessaire pour votre piscine. Divisez le volume total de votre piscine par 4. Par exemple, si votre piscine a un volume de 80 mètres cubes, vous aurez besoin d’un débit d’au moins 20 mètres cubes par heure (m3/h). Ce débit est crucial car il détermine le temps nécessaire pour filtrer l’ensemble de l’eau de la piscine par tranche de 4 heures, ce qui est conforme aux normes sanitaires pour un bon entretien de l’eau.

2. Facteurs environnementaux : Tenez compte des facteurs environnementaux qui pourraient influencer le débit nécessaire. Si votre piscine est exposée à des conditions difficiles, telles qu’une végétation dense à proximité, il est recommandé d’augmenter le débit initial. Multipliez le débit calculé à l’étape précédente par 1,2 ou 1,5 pour compenser les éventuelles pertes de charge dues à ces conditions.

3. Compatibilité avec la pompe : Assurez-vous que le débit de la pompe est compatible avec celui du filtre. Idéalement, le débit de la pompe doit être équivalent ou légèrement supérieur à celui du filtre pour garantir un fonctionnement optimal du système de filtration. Cela permettra à la pompe d’acheminer efficacement l’eau vers le filtre, assurant ainsi une filtration adéquate.

Combien coûte l'entretien d'une piscine creusée ?

Piscine au sel

L’entretien d’une piscine implique des coûts variables, parmi lesquels nous pouvons citer ceux liés à l’électricité des équipements, aux traitements chimiques et aux appoints d’eau.
Pour une piscine au sel, en termes d’équipements, nous retrouvons à minima une pompe de filtration ainsi qu’un électrolyseur. Préférez une pompe à vitesse variable qui sera moins énergivore. Pour une piscine de taille standard, 8×4, nous estimons le coût lié à l’électricité d’environ 160€. A cela, vous aurez besoin de quelques produits de traitement de l’eau tel que le chlore choc ou floculant, un budget d’environ 70€ sera nécessaire, et pour finir un appoint d’eau devra probablement être effectué en début et au cours de la saison, comptez environ 50 €.
Votre piscine au sel vous reviendra entre 250 à 400 €, hors équipements de type balai, éponge, … et hors opérations liées à l’usure de votre piscine.

Piscine au chlore

Pour une piscine au chlore, les coûts électriques sont principalement associés à la pompe de filtration, similaire à ceux d’une piscine au sel, soit environ 160 euros par an. Cependant, les traitements chimiques sont plus coûteux, avec des dépenses annuelles en chlore pouvant atteindre 200 à 300 euros. Les appoints d’eau pour une piscine au chlore sont similaires à ceux d’une piscine au sel, seuls la taille du bassin et le type de couverture influent sur ce facteur. L’entretien est souvent plus coûteux pour une piscine au chlore, estimé entre 400 et 600€, par rapport à une piscine au sel.
Par ailleurs, des contrats d’entretiens peuvent vous être proposés par certains piscinistes, comme Piscine Ambiances, vous assurant une pérennité pour votre bassin et une tranquillité tout au long de la saison.

Comment hiverner correctement ma piscine pour l'hiver ?

Piscine Ambiances vous recommande un hivernage actif pour préserver la durée de vie de votre piscine et de ses équipements durant l’hiver. Voici les étapes nécessaires pour hiverner sa piscine une fois que la température de l’eau descend sous la barre des 13°C.

1. Nettoyez la piscine en profondeur ainsi que ses équipements
2. Programmer la filtration entre 5h et 7h du matin
3. Ajustez le niveau de l’eau au 3/4 du skimmer
4. Vidangez la pompe à chaleur si vous en avez une
5. Équilibrez les niveaux de pH, d’alcalinité et de chlore
6. Traitez l’eau avec un produit d’hivernage
7. Retirez et stockez les accessoires
8. Purgez les tuyaux et les équipements
9. Couvrez la piscine avec une couverture d’hivernage

Pour tout savoir sur l’hivernage actif, consultez notre article et notre vidéo ci-dessous qui vous apporteront de plus amples réponses

Quels sont les produits nécessaires à l'entretien de ma piscine ?

Il y a 7 produits d’entretien essentiels à adapter en fonction du type de votre piscine : Piscine au sel ou Piscine au chlore ! 

1. Le chlore : Il est utilisé pour désinfecter l’eau de la piscine en tuant les bactéries, les virus et autres micro-organismes. Le chlore est disponible sous forme de pastilles, de granulés ou de liquide et doit être ajouté régulièrement à l’eau pour maintenir un niveau de désinfection adéquat.

2. Le sel : Les piscines au sel disposent d’un équipement spécifique appelé Electrolyseur. Grâce à cet équipement, le sel spécial piscine sera transformé en chlore naturel pour une eau sans odeur.

3. Le pH minus et le pH plus : Le pH mesure l’acidité ou l’alcalinité de l’eau. Un pH équilibré est essentiel pour assurer l’efficacité du chlore et le confort des baigneurs. Le pH minus est utilisé pour abaisser un pH trop élevé, tandis que le pH plus est utilisé pour augmenter un pH trop bas.

4. Le stabilisant de chlore : Aussi connu sous le nom de cyanurique, il protège le chlore des rayons UV du soleil, ce qui prolonge sa durée de vie dans l’eau. Il est généralement ajouté au début de la saison de baignade et doit être surveillé régulièrement pour maintenir un niveau optimal.

5. Le floculant : Ce produit permet d’agglomérer les particules en suspension dans l’eau, les transformant en flocons plus gros qui peuvent être facilement éliminés par le système de filtration. Il est utile pour clarifier l’eau et éliminer les impuretés.

6. L’anti-algue : Comme son nom l’indique, l’anti-algue prévient la croissance des algues dans l’eau de la piscine. Il est généralement ajouté de manière préventive à l’eau pour maintenir une piscine propre et claire.

7. Le nettoyant ligne d’eau : Ce produit est conçu pour éliminer les dépôts gras, les résidus de crème solaire et autres impuretés qui s’accumulent le long de la ligne d’eau de la piscine. Il est appliqué directement sur les zones concernées et frotté avec une brosse avant d’être rincé.

8. Le nettoyant pour filtre : Pour assurer le bon fonctionnement du système de filtration, il est essentiel de nettoyer régulièrement le filtre de la piscine. Le nettoyant pour filtre est utilisé pour éliminer les dépôts et les impuretés qui obstruent le filtre, ce qui permet à l’eau de circuler librement et efficacement.

Evidemment, ces produits viennent en complément d’un robot nettoyeur qui représente une solution indispensable pour garder une piscine propre sans effort !

Dans quel ordre utiliser mes produits d'entretien de piscine ?

1. Testez et équilibrez les niveaux de pH : Avant d’ajouter tout autre produit, testez le pH de l’eau et ajustez-le si nécessaire. Un niveau de pH correct (entre 7,2 et 7,6) est essentiel pour assurer l’efficacité des autres produits chimiques et maintenir un environnement sain pour les baigneurs.

2. Ajoutez le désinfectant (chlore, brome) : Une fois que le pH est équilibré, ajoutez le désinfectant recommandé pour votre piscine (chlore ou brome). Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant pour déterminer la quantité appropriée à ajouter en fonction du volume d’eau de votre piscine.

3. Traitez les algues si nécessaire : Si vous constatez la présence d’algues dans votre piscine, utilisez un algicide pour les éliminer. Suivez attentivement les instructions du produit et assurez-vous de choisir un algicide compatible avec votre désinfectant (chlore ou brome).

4. Ajoutez les produits de traitement spécifiques : Selon les besoins spécifiques de votre piscine, vous pouvez ajouter d’autres produits de traitement tels que les clarifiants pour améliorer la clarté de l’eau, les inhibiteurs de tartre pour prévenir l’accumulation de calcaire, ou les stabilisants pour protéger le chlore contre la dégradation due aux rayons UV du soleil.

5. Nettoyez les filtres : Une fois que tous les produits ont été ajoutés, assurez-vous de nettoyer régulièrement les filtres de votre piscine pour maintenir une circulation efficace de l’eau et une filtration optimale.

En suivant cet ordre d’utilisation des produits d’entretien de piscine, vous pouvez maintenir une eau propre, claire et saine pour la baignade tout au long de la saison.

À quoi sert un électrolyseur de sel ?

L’électrolyseur de sel transforme le sel présent dans l’eau de votre piscine en chlore, assurant ainsi une désinfection naturelle. Cela vous évite d’acheter régulièrement des produits chimiques de chloration et offre un confort de baignade optimal grâce à un chlore doux pour la peau et les yeux. 

Il possède plusieurs avantages : 

– Désinfection continue de l’eau de la piscine
– Transformation du sel en chlore, éliminant le besoin de produits chimiques de chloration
– Chlore plus doux pour la peau et les yeux des baigneurs
– Confort de baignade amélioré
– Certaines fonctionnalités automatiques simplifient l’entretien de la piscine

Notre article sur l’électrolyse au sel vous explique également son fonctionnement et son entretien afin de l’utiliser de la meilleure des manières pour votre piscine. 

Comment équilibrer le pH de l'eau de ma piscine ?

Lorsque le pH de l’eau de votre piscine est trop bas, cela signifie qu’il est acide. Un pH trop bas peut entraîner plusieurs problèmes, notamment :

Irritation de la peau et des yeux des baigneurs.
Corrosion des équipements de la piscine, tels que les liners, les pompes et les filtres.
Diminution de l’efficacité des produits de traitement de l’eau, comme le chlore.

Idéalement, le pH de l’eau de votre piscine devrait se situer entre 7,2 et 7,6. C’est dans cette plage que l’eau est confortable pour les baigneurs, que les produits chimiques de traitement sont les plus efficaces et que les équipements de la piscine sont préservés de la corrosion.

Pour remédier à un pH trop bas, vous pouvez ajouter un produit appelé pH plus, également connu sous le nom d’augmenteur de pH. Ce produit est généralement composé de bicarbonate de soude ou de carbonate de sodium. 

Avant de commencer, assurez-vous de tester le pH de votre piscine à l’aide d’une trousse d’analyse pour connaître le niveau exact ou rendez vous chez Piscine Ambiances où nous réalisons l’analyse de votre eau pour vous.

Pour ajouter du pH plus, commencez par calculer la quantité nécessaire en fonction du volume de votre piscine, comme indiqué sur l’emballage du produit. Mesurez la quantité recommandée de pH plus en vous référant aux instructions fournies. Ensuite, dissolvez le pH plus dans un seau d’eau propre selon les proportions recommandées. Assurez-vous de bien mélanger le produit jusqu’à ce qu’il soit complètement dissous.

Une fois que le pH plus est bien dilué, versez-le lentement et uniformément autour du périmètre de votre piscine. Vous pouvez utiliser un balai de piscine pour répartir le produit de manière homogène sur la surface de l’eau. Après l’avoir ajouté, laissez la pompe de filtration fonctionner pendant quelques heures pour bien mélanger le produit dans l’eau. Cela permettra une répartition uniforme du pH plus dans toute la piscine.

Comment bien nettoyer le volet de ma piscine ?

Pour nettoyer efficacement le volet de votre piscine, suivez ces 5 étapes simples :

1. Retirez les débris : Commencez par enlever tous les débris et les saletés qui pourraient être présents sur le volet. Utilisez une brosse douce ou un balai pour enlever les feuilles, les branches et autres débris.

2. Nettoyez la surface : Ensuite, nettoyez la surface du volet à l’aide d’un nettoyant doux et non abrasif. Vous pouvez utiliser de l’eau savonneuse ou un nettoyant spécialement conçu pour les volets de piscine. Appliquez le nettoyant sur toute la surface du volet et frottez doucement avec une éponge ou une brosse. 

3. Nettoyez les rainures : Il est également important de nettoyer chaque endroit de votre volet. Pour cela, vous pouvez enrouler votre volet petit à petit dans le but d’écarter les lames de ce dernier et ainsi atteindre chaque zone assez difficile à nettoyer en temps normal. Utilisez une solution savonneuse permettant d’enlever l’ensemble des saletés présentes entre les lames. Bien que cela soit assez fastidieux, c’est un excellent moyen d’avoir un volet propre. 

4. Rincez : Une fois que vous avez nettoyé toute la surface, rincez abondamment le volet à l’eau claire pour éliminer tout résidu de savon ou de nettoyant.

5. Séchez : Enfin, séchez le volet à l’aide d’un chiffon propre et sec pour éviter les traces d’eau et les taches.

Répétez ce processus régulièrement pour maintenir votre volet de piscine propre et en bon état. Cela contribuera à prolonger sa durée de vie et à assurer son bon fonctionnement.

Peut-on construire une piscine sur un terrain non constructible ?

La première étape avant d’entamer la réflexion d’un projet piscine, et ce afin d’éviter des déceptions, est de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre commune et de connaître la classification de la parcelle sur laquelle serait implantée votre future piscine. Vous pouvez vous procurer le PLU sur simple demande en mairie. Pour connaître la classification de votre parcelle, vous pouvez consulter le site https://public.geofoncier.fr/ , saisir votre adresse et consulter les couleurs de fond de carte qui vous indiqueront via la légende l’appartenance de votre parcelle.

Le PLU indiquera, si oui ou non, en fonction de la classification de votre terrain, qu’il soit constructible ou pas, votre projet de construction de piscine sera réalisable. Quel que soit la finalité, n’hésitez pas à vous renseigner auprès du service urbanisme de votre mairie ou communauté d’agglomération pour disposer d’une réponse fiable.

 

Combien coûte la construction d’une piscine creusée ?

Le coût de construction d’une piscine creusée peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, notamment en fonction du type de piscine, des matériaux utilisés, de la taille, de la complexité du projet, de la localisation géographique et des équipements supplémentaires comme les systèmes de chauffage, les couvertures automatiques, etc…

Facteurs influençant le coût :
 – La localisation géographique : Le coût peut varier selon la région en raison des variations des coûts de main-d’œuvre et des matériaux.
 – L’accessibilité du site : Des terrains difficiles d’accès ou en pente peuvent augmenter les coûts de terrassement et de construction. Certains terrains peuvent nécessiter le terrassement d’un chemin d’accès ou la création d’un accès.
Les réglementations locales : Certaines régions peuvent exiger des permis de construire ou des normes de sécurité spécifiques, engendrant des coûts supplémentaires.

Conseils pour choisir le bon pisciniste :
 – Choisissez une entreprise sérieuse : Tenez compte du sérieux de l’entreprise, de son ancienneté, de sa capacité à assurer l’entretien et le SAV en cas de besoin. Point essentiel, l’entreprise doit impérativement posséder une assurance décennale. N’hésitez pas à en parler autour de vous pour avoir des retours d’expérience.
Choisir les bons matériaux : Optez pour des matériaux de qualité qui offrent un bon compromis entre coût initial et durabilité. Pensez également à la rénovation de votre piscine, alors certes cela n’arrivera pas avant une quinzaine d’années mais certains matériaux sont plus propices à la rénovation, tel que le béton, que d’autres.
Préparer son projet : Prendre le temps de bien penser à son projet peut éviter les dépassements de budget imprévus. Préparer votre projet, choisissez son emplacement et le type d’aménagement que vous souhaitez réaliser autour. Votre pisciniste se devra également de vous conseiller au mieux pour vous préconiser l’endroit idéal pour l’implantation de la piscine dans votre jardin.

En conclusion, le coût de construction d’une piscine creusée est très variable et doit être évalué en tenant compte de vos besoins spécifiques, de vos préférences et de votre budget.

Peut-on remodeler la forme de ma piscine une fois qu'elle a été construite ?

Oui ! Généralement ce type de demande se réalise dans le cadre d’un projet de rénovation complet : réfection de la maçonnerie, création de murs intérieurs pour reconfigurer la forme et les dimensions de la piscine (réduction du bassin, changement des accès, changement d’étanchéité, et très souvent changement des équipements présents dans le local technique.
Ce remodelage est une parfaite occasion de moderniser sa piscine pour la remettre au coeur de votre habitat.

 

 

Quels matériaux choisir pour la construction de ma piscine ?

De nombreux matériaux sont utilisés pour construire une piscine (béton, coque, bloc, tôles …). Tous disposent d’avantages et inconvénients. Toutefois, arrêtez votre choix sur une solution pérenne avec des matériaux connus et reconnus pour bien vieillir dans le temps. Pensez également à la rénovation de votre piscine, certains matériaux sont plus faciles à rénover que d’autres. Le béton notamment est idéal dans des cas de rénovation. Des enduits peuvent être réalisés sur les parois pour repartir sur une structure saine.
Découvrez le procédé de fabrication utilisé chez Piscine Ambiances : des parois modulaires en béton armé préconçues pour durer !

Quelle documentation fournir pour construire une piscine chez moi ?

La construction d’une piscine est apparentée à la réalisation de travaux avec ou sans permis de construire.
La règlementation liée à l’urbanisme encadre les règles et les démarches à accomplir avant d’entreprendre la construction d’une piscine. Quelque soit votre projet ou dimensions de la piscine, pensez à consulter le service de l’urbanisme en mairie
Si votre piscine fait moins de 10 m², une déclaration préalable de travaux sera nécessaire uniquement si votre terrain se trouve dans un périmètre d’un site patrimonial, aux abords d’un monument historique, dans un secteur sauvegardé ou un site classé ou en instance de classement.

Si votre piscine mesure entre 10 m² et 100m², une déclaration préalable de travaux sera nécessaire.

En revanche, si votre bassin fait plus de 100m², vous devrez déposer une demande de permis de construire auprès de votre mairie.

Les pièces associées à chacune des démarches (déclaration préalable ou permis de construire) sont listées dans les cerfas à télécharger sur le site du gouvernement ou en cliquant sur les liens ci-contre :

 – Cerfa déclaration préalable de travaux
 – Cerfa permis de construire

 

Quel est le délai moyen d’une rénovation/construction piscine ?

De multiples critères rentrent en compte dans le délai de construction ou rénovation d’une piscine : la météo, l’accès au terrain, le type de sol, le projet en lui-même et bien d’autres facteurs. Cependant, pour une construction ou rénovation de piscine, vous pouvez compter généralement 3 semaines pour que l’intégralité du projet soit réalisé.

 

Est-il possible de mettre une alarme avec un volet de piscine ?

Oui ! Il est tout à fait possible d’installer une alarme en complément d’un volet de piscine. 

Nous proposons des systèmes d’alarmes adaptés aux modèles de volets ce qui permet tout naturellement d’associer ces deux éléments pour offrir une protection renforcé à votre bassin. 

L’alarme détecte les mouvements suspects dans ou autour de la piscine et alerte en cas de danger. Cette combinaison assure une protection accrue, surtout en présence d’enfants ou d’animaux domestiques.

Quelle est la meilleure sécurité piscine ?

Le volet roulant ! 

Sans rien vouloir vous cacher les équipes de Piscine Ambiances sont réellement friandes des volets. Ce dispositif est considéré comme un outil de sécurité au sens de la norme NF P 90-308 de mai 2004, pensez d’ailleurs à demander votre attestation de conformité souvent exigée par les assurances.

Le volet, qu’il soit hors sol ou immergé, s’adapte parfaitement aux dimensions de la piscine, pour une parfaite sécurité, le jour de part et d’autre des lames ne doit pas exeder 2,5 cms.

Eh oui, ce type de protection est également à prendre en considération du fait de ses propriétés chauffantes si vous optez pour un volet en polycarbonates.

D’autre part, le volet reste plus économique que l’abri et conserve l’esthétisme de votre bassin grâce à son design sobre et discret. Le volet permet aussi d’éviter l’évaporation et de conserver la chaleur tout comme les 3 dispositifs de sécurité cités. 

L’abri de piscine ! Mais pas que…

Ce second dispositif de sécurité reconnu également par la norme permet de couvrir sa piscine tout en la sécurisant. La bâche à barres est un dispositif de sécurité les plus abordable financièrement. Sa toile solide et épaisse est agrémentée de barres en aluminium pour un maintien et solidité. La bâche à barres doit recouvrir les abords de votre bassin. Elle conserve la chaleur de l’eau et évite son évaporation. En revanche, sa manipulation peut s’avérer plus complexe qu’un volet roulant électrique. Les constructeurs ont imaginé des enrouleurs pour vous simplifier cette manipulation.  

L’abri de piscine ! 

L’abri de piscine offre une protection complète en empêchant l’accès à la piscine lorsque celle-ci n’est pas utilisée. Voici les raisons pour lesquelles l’abri de piscine sécurise parfaitement votre bassin :

Prévention des chutes accidentelles : En fermant complètement la piscine, l’abri empêche les enfants, les animaux domestiques et toute personne non autorisée d’y accéder, réduisant ainsi considérablement le risque de noyade accidentelle.

Protection contre les intempéries : En plus de la sécurité, l’abri protège également la piscine des feuilles, des débris, de la saleté et des insectes, ce qui facilite l’entretien et prolonge la durée de vie de l’eau et des équipements.

Respect des normes de sécurité : Dans de nombreuses régions, l’installation d’un abri de piscine est conforme à la législation en matière de sécurité des piscines, ce qui peut éviter des amendes et des problèmes juridiques.

Polyvalence et esthétique : Les abris de piscine sont disponibles dans une variété de styles, de tailles et de matériaux pour s’adapter à tous les types de piscines et de décors de jardin. Ils peuvent être conçus pour s’harmoniser avec l’esthétique globale de la propriété tout en offrant une protection maximale. Vous pouvez d’ailleurs vous procurez un abri Piscine Ambiances sur notre boutique e-shop.

 

Ces trois solutions dépendent bien évidemment de vos besoins, de vos envies et de votre budget mais opter pour l’une d’entre elles reste une priorité et obligation pour que plaisir rime avec sécurité.

 

 

À partir de quand peut-on se baigner après avoir utilisé du chlore choc ?

Après 24 à 48 heures.

Après avoir utilisé du chlore choc dans une piscine, il est recommandé d’attendre que le niveau de chlore revienne à la normale, généralement entre 24 et 48 heures, avant de se baigner à nouveau. Cette période permet au chlore de se dissiper et de revenir à des niveaux sûrs pour la baignade, réduisant ainsi le risque d’irritation de la peau et des yeux. Il est également conseillé de vérifier régulièrement le taux de chlore dans l’eau à l’aide d’un kit de test pour s’assurer qu’il est revenu à un niveau sûr avant la baignade.

Oups, votre question n’apparaît pas parmi celles proposées…

Posez votre question grâce au formulaire ci-dessous, nous vous apparterons une réponse aussi vite que possible !

7 + 9 =